Protection contre les cyberrisques

04.02.2019 – Le 18 avril 2018, le Conseil fédéral a adopté la stratégie nationale de protection de la Suisse contre les cyberrisques (SNPC) pour les années 2018 à 2022. Cette stratégie repose sur les travaux réalisés dans le cadre de la première stratégie (qui concernait les années 2012 à 2017) en l'étendant si nécessaire et en la complétant par de nouvelles mesures afin qu'elle réponde aux menaces actuelles. Élaborée en collaboration avec les milieux économiques, les cantons et les hautes écoles, cette deuxième SNPC constitue la base permettant les efforts communs requis afin de réduire les cyberrisques.

La stratégie définit sept objectifs qui devront être atteints dans dix champs d'action. Très variées, ces mesures vont de l'acquisition de compétences ou de connaissances et de la promotion de la coopération internationale aux mesures de cyberdéfense mises en œuvre par l'armée et le Service de renseignement de la Confédération, en passant par le renforcement de la gestion des incidents et des crises ainsi que par la collaboration en matière de poursuite pénale des cyberattaques. D'ici au printemps 2019, l'Unité de pilotage informatique de la Confédération établira, en collaboration avec les offices fédéraux concernés, les cantons, les milieux économiques et les hautes écoles, un plan de mise en œuvre des différentes mesures qui déterminera les responsabilités et les calendriers pour les différentes mesures et les objectifs de prestations à atteindre.

Lors de sa séance du 30 janvier 2019, le Conseil fédéral a établi les bases de la mise en œuvre de la SNPC en définissant les compétences et tâches en matière de cyberrisques des services fédéraux. Il a également décidé la création d'un Centre de compétences pour la cybersécurité. Celui-ci se fondera sur les compétences qui existent déjà au sein de la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI) et assumera la fonction de guichet unique national pour les questions relatives aux cyberrisques. En dirigeant ce centre, le délégué ou la déléguée à la cybersécurité contribuera à concevoir la politique de cybersécurité de la Confédération et la représentera à l'extérieur. En outre, le Conseil fédéral a créé une Délégation pour la cybersécurité (Délégation Cyber), composée des chefs du Département fédéral des finances, du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports et du Département fédéral de justice et police. Il entend ainsi faciliter la collaboration interdépartementale et renforcer son propre rôle de conduite. La délégation discutera des questions stratégiques et opérationnelles au niveau supradépartemental ayant trait aux cyberrisques. En outre, elle examinera le degré de mise en œuvre et le développement du contenu de la SNPC.

Feuille d'information

Informations complémentaires

https://www.efd.admin.ch/content/efd/fr/home/themen/Digitalisierung/surete-de-l-information-dans-les-communications-electroniques.html