La Suisse et le Royaume-Uni entendent approfondir la collaboration dans le domaine des services financiers

Berne, 30.06.2020 - Lors d'une rencontre virtuelle, le conseiller fédéral Ueli Maurer, chef du Département fédéral des finances, et Rishi Sunak, chancelier de l'Échiquier britannique, ont signé aujourd'hui une déclaration portant sur l'approfondissement de la collaboration des deux pays dans le domaine des services financiers. Ils ont également discuté des conséquences de la pandémie de coronavirus sur l'économie et les marchés financiers ainsi que des aides transitoires nationales en faveur de l'économie.

La déclaration commune signée par le conseiller fédéral Ueli Maurer et Rishi Sunak, chancelier de l'Échiquier britannique, souligne que les deux pays ont l'intention de parvenir à un accord. Celui-ci devra faciliter l'accès transfrontalier au marché pour un large éventail de services financiers dans les secteurs de l'assurance, de la banque, de la gestion d'actifs et des infrastructures du marché des capitaux. En concluant un tel accord, la Suisse et le Royaume-Uni entendent réaffirmer leur engagement en faveur de marchés financiers ouverts et de la stabilité financière internationale ainsi que consolider leur position de centres financiers européens incontournables au niveau mondial. En outre, la Suisse et le Royaume-Uni souhaitent approfondir à l'avenir leur coopération déjà bien établie au sein d'organismes financiers internationaux tels que les institutions dites de Bretton Woods.

L'accord visé par la Suisse et le Royaume-Uni sera fondé sur le principe de la reconnaissance mutuelle des cadres respectifs de réglementation et de surveillance des marchés financiers. Les deux parties s'engagent à protéger les investisseurs et les consommateurs, ainsi qu'à favoriser l'intégrité et la stabilité financière des marchés, en appliquant les normes de réglementation les plus exigeantes. Le futur accord pourrait également servir de modèle pour la coopération internationale dans le domaine des services financiers. Pour la Suisse, ces travaux sont en ligne avec sa stratégie «Mind the gap», qui a pour objectif de poursuivre et développer les relations avec le Royaume-Uni au-delà du retrait de ce dernier de l'UE.

Les deux ministres des finances ont par ailleurs échangé leurs points de vue sur la situation concernant l'équivalence boursière et la mesure visant à protéger l'infrastructure boursière suisse. Ils ont laissé entendre que l'accès réciproque aux bourses suisse et britannique sera possible grâce à la reconnaissance mutuelle dès que les deux parties auront mis en œuvre les mesures requises à cette fin, une fois que la période de transition du Royaume-Uni à l'égard de l'UE sera arrivée à terme.

Le prochain dialogue sur les questions financières entre la Suisse et le Royaume-Uni, à l'automne 2020, portera sur la mise en œuvre des objectifs énoncés dans la déclaration commune. Une évaluation intermédiaire sera effectuée à la fin de 2020.

Les mesures de protection contre la pandémie étant encore en vigueur, la réunion des deux ministres s'est tenue par vidéoconférence à Berne et à Londres. Par ailleurs, les conséquences de la pandémie de coronavirus sur la situation économique et les marchés financiers ainsi que les aides transitoires nationales en faveur de l'économie ont également été abordées.


Adresse pour l'envoi de questions

Peter Minder, responsable de la communication du DFF
n° tél. +41 (0)58 462 63 01,
peter.minder@gs-efd.admin.ch



Auteur

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales
http://www.sif.admin.ch

https://www.efd.admin.ch/content/efd/fr/home/dokumentation/nsb-news_list.msg-id-79678.html