Pour une cyberadministration accessible à tous

Berne, 23.05.2019 - Garantir l’accessibilité de la cyberadministration, c’est garantir que tous pourront l’utiliser, y compris les personnes avec handicap. Un colloque s’est tenu aujourd’hui à Berne sur le sujet. Les spécialistes y ont discuté des défis à relever et des mesures à prendre pour améliorer l’accessibilité de la cyberadministration.

La stratégie Suisse numérique du Conseil fédéral vise à permettre à tous les habitants de notre pays de profiter des avantages de la numérisation. Pour atteindre cet objectif, il est notamment très important de garantir l'accessibilité des services en ligne de l'administration. La Confédération, les cantons et les communes sont d'ailleurs légalement tenus de garantir un accès sans entraves à leurs prestations électroniques, notamment pour les personnes handicapées. L'accessibilité des services administratifs est l'un des piliers de l'autonomie des personnes handicapées, qui doivent par exemple pouvoir remplir leur déclaration d'impôts ou voter sans l'aide de tiers.

L'accessibilité, un catalyseur pour l'administration
Quels sont les défis à relever pour garantir l'accessibilité de la cyberadministration ? Sur quelles approches mise-t-on aujourd'hui et quels écueils la Confédération, les cantons et les communes rencontrent-ils ? Telles sont les questions abordées aujourd'hui lors du premier colloque sur ce thème, qui réunissait le Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées (BFEH), la Direction opérationnelle de la cyberadministration suisse et la Direction opérationnelle Suisse numérique de l'Office fédéral de la communication.

Pour Andreas Rieder, responsable du BFEH, cyberadministration et accessibilité sont les deux faces d'une même médaille : « Pas de cyberadministration sans accessibilité. C'est la seule manière de toucher toutes les personnes. »

Barbara Schüpbach-Guggenbühl, chancelière du Canton de Bâle-Ville et présidente de la Conférence suisse des chanceliers d'État, a également souligné l'importance de l'accessibilité pour garantir un service public moderne et répondant aux besoins des utilisateurs : « Garantir à tout un chacun l'accès à la cyberadministration n'est pas qu'une tâche supplémentaire de l'administration, mais un catalyseur pour améliorer notre  travail. Meilleure structure technique, langage simple, présentation claire sont autant de paradigmes qui permettent de garantir un accès adapté à nos prestations. »

Améliorer les connaissances : un premier pas vers des offres accessibles
Daniele Corciulo, du service Études et handicap de l'Université de Zurich, lui-même aveugle, a très bien résumé le problème : « Une accessibilité insuffisante résulte plus souvent d'une méconnaissance des besoins que d'une mauvaise volonté des personnes. Tout le monde doit savoir qu'il faut avoir accès aux prestations pour participer à la vie en société et être autonome. »

La rencontre d'aujourd'hui entre la Confédération, les cantons et les communes doit servir d'impulsion pour mettre en place une collaboration systématique, exploiter les synergies et garantir durablement l'égalité des chances au niveau de la cyberadministration.


Adresse pour l'envoi de questions

Charlotte Sgier de Cerf
Responsable suppl. de la Direction opérationnelle Suisse numérique
Zukunftsstrasse 44
2501 Biel/Bienne
079 41 70 221



Auteur

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

Unité de pilotage informatique de la Confédération
http://www.upic.admin.ch

Office fédéral de la communication
http://www.ofcom.admin.ch

https://www.efd.admin.ch/content/efd/fr/home/dokumentation/nsb-news_list.msg-id-75176.html