Recherche plein texte

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur

version imprimable Imprimer | partager: Icon Facebook Icon Twitter Icon Google+ Icon LinkedIn 


La contrebande de stupéfiants combattue plus efficacement grâce à la coopération

Berne, 19.04.2007 - La semaine prochaine, du 23 au 25 avril, plus de 100 représentants et représentantes des autorités de douane et de police de l'Europe entière siégeront à Berne. Le but de cette conférence est d'optimiser la coopération transfrontalière dans la lutte contre la contrebande de stupéfiants dans le trafic aérien.

Au cours de l'année écoulée, les autorités douanières suisses ont saisi à elles seules 193 kg de cocaïne et 59 kg d'héroïne. A cette liste s'ajoutent 95 kg de produits cannabiques (haschisch, marijuana) et quelque 50 000 doses de substances psychotropes telles qu'ecstasy, amphétamines, LSD, etc. Depuis un certain temps, l'Europe est surtout inondée par la cocaïne. Ces dernières années, la contrebande de drogues est devenue de plus en plus organisée. Ces structures ne peuvent être découvertes et démantelées que si toutes les autorités concernées collaborent étroitement. C'est pourquoi des opérations coordonnées sur le plan international ont été menées ces dernières années de façon accrue contre la contrebande de stupéfiants. Ces opérations sont presque toujours des réussites, dans le sens qu'elles permettent de saisir de grosses quantités de drogues.

Renforcer la coopération internationale

Pour renforcer et mieux coordonner la coopération internationale dans la lutte contre la contrebande de stupéfiants, le Conseil de l'Europe a créé en 1971 le groupe Pompidou. 35 Etats et la Commission européenne en font partie. Un sous-groupe composé de représentants et de représentantes des autorités de douane et de police de toute l'Europe s'occupe de la lutte contre la contrebande de stupéfiants dans le trafic aérien. En effet, une part importante des stupéfiants passés en contrebande est saisie dans les aéroports internationaux. Ce sous-groupe siège annuellement pour discuter de stratégies et de mesures et pour coordonner des opérations internationales contre la contrebande de stupéfiants. A l'invitation de la douane suisse, de l'Office fédéral de la police et de l'Office fédéral de la santé publique, il tient séance cette année à Berne, du 23 au 25 avril.

Adresse pour l'envoi de questions:

Andrea Canonica, chef de l'office spécialisé Lutte contre la contrebande de stupéfiants, commandement du Corps des gardes-frontière, Direction générale des douanes,
tél. 031 324 96 32.

Auteur:

Administration fédérale des douanes
Internet: http://www.ezv.admin.ch
Recherche plein texte



http://www.efd.admin.ch/dokumentation/medieninformationen/00467/index.html?lang=fr